• Un avion de combat, ça sert à quoi ?

    Il parait que le «Gripen» rassemble de plus en plus de partisans parmi les habitants de la Suisse (ou du moins parmi ceux qui acceptent de participer aux sondages). Je ne sais pas si c'est aussi votre cas, mais certaines fois je me demande tout de même quelles pensées peuvent bien traverser l'esprit des gens.

    J'ai essayé de trouver une raison rationnelle de se montrer favorable à un tel achat et j'en suis arrivé à la conclusion suivante : soit un bon nombre de Suisses sont paranoïaques et de plus s'imaginent qu'une armée d'«amateurs» a une chance de résister à des armées professionnelles munies de bombes nucléaires, soit ils ont trop joué avec des modèles réduits d'avions durant leur enfance.

    Libre à vous d'opter pour la version que vous préférez. Heureusement, les gens qui vous entourent ne sont pas nécessairement inclus dans l'une ou l'autre catégorie ; la moitié des «sondés», cela ne représente pas une foule énorme, et surtout les Romands sont tout de même plus raisonnables que leurs voisins alémaniques : deux tiers au moins d'entre eux se disent réfractaires à ce genre d'investissement. Il n'empêche que cela fait tout même (théoriquement) un tiers de gens au raisonnement plutôt étrange qui composent votre entourage.

    Les gens sont curieux parfois.

    « Redonner du sens au travailNotre pays n'est pas à vendre ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :